Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 21:02

LA MARCHE DES COLITIQUES

 

Version française – LA MARCHE DES COLITIQUES – Marco Valdo M.I. – 2013

Chanson italienne - La marcia dei colitici – Giorgio Gaber – 1973

Album: "Far finta di essere sani"
Paroles de Sandro Luporini – musique de Giorgio Gaber

 

 

 

 

 

 

Ah, Lucien l'âne mon ami, voici une chanson de Gaber, Giorgio Gaber... Une chanson qui ne prend pas ses auditeurs pour des cons.

 

 

Oh, dit Lucien l'âne en vibrant d'une petite indignation, il y en a beaucoup ici des chansons qui ne prennent pas leurs auditeurs pour des cons... Du reste, comme dit Tonton Georges : « Le temps ne fait rien à l'affaire. Quand on est con, on est con » [[44710]]

 

 

C'est une chanson très politique : on y parle d’élections, de parti démocratique, de cabinets... Aller dans les cabinets est en fait le but final... (C'est le but final. Groupons-nous et demain. Au cabinet national, on aura notre festin...)

 

Ho, ho !, dit Lucien l'âne en riant comme une baleine (ce qui est singulier pour un âne, mais passons, dit une voix venue de nulle part). Te voilà encore en train de parodier et de parodier l'Internationale (Saint Pottier, Saint Degeyter, protégez-nous ! Ces anarchistes sont fous ! Mais de là à les lier, j'ai le temps de faire une pisse d'âne, apparte-t-il en se signant de la patte droite ! On se signe toujours de la patte droite, c'est un principe... ). Je n'ai rien contre, d'ailleurs ! Je te le dis tout de suite. Et même, je t'encourage à parodier plus encore...

 

 

Lucien, Lucien l'âne mon ami, calme-toi ! Tu vas me faire avoir de gros ennuis. Déjà comme ça, je crains d'avoir contre ma chanson, (en fait, ma version de cette chanson de Gaber) tous les membres des partis démocratiques (Dieu les préserve!), ce sont des gens d'importance et qui ont des ambitions, ils sont redoutables... Crois-moi ! Alors, cesse de me dénoncer pareillement et puis, tu connais le proverbe : « Il ne faut pas prendre les cabinets ministériels pour des cabinets d'aisance ! » ; à propos de nos démocratiques lascars, j'ai juste adapté un peu Audiard qui disait à peu près : « Il ne faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des connards sauvages » [http://www.youtube.com/watch?v=7H5QEG7WyEo et http://www.youtube.com/watch?v=TXaf4VSWg_A].

Donc, la chanson est celle des colitiques ; en gros, ceux qui ont mal au ventre car ils ne peuvent digérer le Système... En face, logiquement, on devrait retrouver les tenants du pouvoir, les gens du camp des riches. Note que ce genre de distinctions est fréquent. Ainsi, Carlo Levi distinguait : – dans le Christ s'est arrêté à Eboli, les « luigini », des « contadini » (ceux-là même qui disaient notre sentence : « Noi, non siamo cristiani, siamo somari »/« Nous, nous ne sommes pas des chrétiens, nous sommes des bêtes de somme ») ; dans le Quaderno a cancelli – les diabétiques, des allergiques. Les premiers étaient à ses yeux des gens doux, pacifiques, des hommes sans frontières ; les seconds étaient des brutaux, agressifs, des gardes frontières... Enfants du Bon Dieu et connards sauvages...

 

 

À mon avis, si on en croit la chanson, le monde selon Gaber doit être peuplé de colitiques. Enfin, colite ou pas colite, moi, comme bien tu penses et comme tu le penses bien aussi, je ne digère pas ce Système et même, je l'exècre, je le vomis. Alors, je t'en prie, reprenons notre bonne tâche qui est de tisser le linceul de ce vieux monde triste à vomir, bête à pleurer, ennuyeux à mourir et cacochyme.

 

 

 

Heureusement !

 

 

 

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane

 

 

 


[parlé] :

 

Face l'oppression, à l'exploitation, à la violence chacun réagit comme il peut.
On souffre, on désespère, on se rebelle. Moi, je …

 

 

Suis pris de colite

Frappé d'un spasme intestinal

Peut-être vous ne pouvez y croire

Mais c'est assez banal

Je ne digère pas votre Système

Je ne sais si vous comprenez l'urgence
Nous sommes déjà un grand nombre
Ça devient un gros problème
La colite progresse.

 

 

[Choeur]

 

 

Et nous les colitiques
Nous sommes tous un peu psychosomatiques
Sensibles aux problèmes les plus dramatiques
C'est tragique, pathétique

Pas dans notre esprit, mais dans nos estomacs
Viscéralement, ça ne passe pas.

 

 

[parlé]:

 

 

Gastritiques, ulcéreux, constipés et tous les psychosomatiques,

Laissez chez vous vos laxatifs, vos antispasmodiques,

Vos bicarbonates et tout ça, nous sommes l'avant-garde

L'avant-garde colitique.

 

 

Nous qui avons la colite
Nous nous sommes rebellés
Peut-être ne pouvez-vous y croire
Mais nous sommes « colitisés ».
Notre Mouvement a une ligne politique
Basée sur un groupe d'action
Et sur nos tracts de papier hygiénique
Nous parlons de révolution.

 

 

Et nous colitiques
Un peu individualistes mais sympathiques
Ensemble devenons plus politiques
Mais démocratiques !
Organisons-nous et unis marchons
Aux élections, nous vaincrons. 

 

[Choeur]

 

Et nous colitiques
Un peu individualistes mais sympathiques
Ensemble devenons plus politiques
Mais démocratiques !
Organisons-nous et unis marchons
Aux élections, nous vaincrons.

 

[Choeur]

 

Sûrs du succès

 

Dans les cabinets !

LA MARCHE DES COLITIQUES

Partager cet article

Repost 0
Marco Valdo M.I.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CANZONES
  • CANZONES
  • : Carnet de chansons contre la guerre en langue française ou de versions françaises de chansons du monde
  • Contact

Recherche