Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2013 7 14 /07 /juillet /2013 21:44

DAMNATION ÉTERNELLE

 

 

Version française - DAMNATION ÉTERNELLE - Marco Valdo M.I. – 2013

Chanson italienne - Dannati Forever – Elio e le Storie Tese – 2013



Ceux qui connaissent la chanson française de langue belge sentiront passer le souffle de Sttellla et se demanderont si de fait, Torremolinos ne serait la plus vivante représentation de l'enfer ou l'inverse.

« On ira tous, tous, tous à Torremolinos
Tous, tous, tous à Torremolinos
Tous, tous, tous à Torremolinos
Tous, tous, tous à Torremolinos

Pour moi Torremolinos, c'est le paradis
Je crois bien que je vais mourir ici
Et quand je serai mort, je veux qu'on m'enterre
À Torremolinos, son cimetière »

et pour la chanson française d'origine occitane, le « y a pas, y a pas » emprunté à Boby Lapointe, du moins, pour l'inspiration :

« Eh! Toto y a t'il ton papa ?
L'est pas là papa
Eh! Toto y a t'il ta maman ?
L'est pas là maman !
Et Toto y a t'il ton pépé ?
L'est pas là pépé !
Eh Toto y a t'il ta mémé ?
Y'a pas Y'a pas
Eh Toto y a t'il ton tonton ?
Y a pas y apas !
Eh Toto y a t'il ta tata ?
Y a pas y a pas !
S'y a pas
Ni ton papa ni ta tata et cetera
Ah quel bonheur

Je viens voir ta soeur »
 

 

Oh, dit Lucien l'âne, j'imagine qu'Elio (celui des Storie tese) appréciera ce voisinage insolite... Plaisir d’humour ne dure qu'un moment...

 

 

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane
 

Primesautièrement !

 

 

 

 

Faisant quelques pas dans un chemin de foi,
Je me demandais, l'autre fois :
Puis-je éliminer mes péchés par le jogging au bois ?

 

Mais j'ai commis trop de péchés mortels, je les collectionne
Par exemple :
J'ai pratiqué l'adultère, menti, volé,
Je n'ai pas arrêté de me toucher
À l'âge de six ans, j'étais déjà condamné

 

A, a, a, alors, dans les flammes éternelles, je vais en enfer,

A, a, a, avec les onanistes, les communistes et Adolf Hitler

 

Qui l'aurait dit que je finirais damné
Mais dès qu'on bouge, on tombe sur un péché :
On croit en un tas de dieux et puis, on les nomme en vain ;
Nom de Jehova, Nom de Diana, Nom de Bacchus, Nom d'un chien !
On se branle et on oublie de sanctifier ;
À l'enfer ! Pour l'éternité !
On n'honore pas Papy, on n'honore pas maman
On assassine les gens accidentellement, ;
On fornique à la fin d'un dîner élégant. Incidemment.

 

On ira tous, tous, tous en enfer !

Comme à Reggio Calabria et Salerno en août, c'est super
Tous, tous, tous en enfer, en enfer

Tous, tous, tous en enfer
 

De la crème de protection totale

Contre le feu infernal

Y a pas, y a pas !

Tous nudistes damnés recuits

Dans les siècles

Des siècles
Ainsi soit -il !

 

Même, même, même toi en enfer ?

Toi aussi, toi aussi, toi aussi...

Pa, pa, pa, papy, pape, notre saint père

En enfer

Ce n'est pas permis...

Notre père, quelle folie !

Vi vi vi vivre une vie d'enfer

Vivre, mourir !

Puis, pour finir

Tous, tous, tous en enfer, en enfer, en enfer
 

 

Tous ensemble, tous ensemble, en enfer, en enfer

Même le gouvernement,

Avec les sodomites, les modérés, les journalistes et les trafiquants

Toi aussi en enfer

Avec nous, vous, lui, elle, eux, le caïman

 

La chute des damnés P.P. RUBENS

La chute des damnés P.P. RUBENS

Partager cet article

Repost 0
Marco Valdo M.I.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CANZONES
  • CANZONES
  • : Carnet de chansons contre la guerre en langue française ou de versions françaises de chansons du monde
  • Contact

Recherche