Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 21:09

 

QUI A LA PESTE

 

Version française – QUI A LA PESTE – Marco Valdo M.I. – 2013

Chanson italienne – Chi ha la peste – Rino Gaetano– 1970

 

Texte inédit de Rino Gaetano

 

 

La version « revue et augmentée » de Celui qui a la peste (cette fois sans point d'interrogation) ouvre le second cahier de chansons, écrites en 430 jours, du 1° janvier 1970. Le texte est beaucoup plus loin, l'histoire mieux articulée, la malaise accompagnée de la fulguration ironique et parodique. Un temps, le protagoniste lisait des nouvelles de coups d'État, de guérillas et, avec discrétion, même les annonces des putes. Maintenant, son effort pour s'informer des sujets importants se heurte à l'intérêt croissant des gens pour le potin (« à l'accouchement réussi/de cet acteur avec son mari ») et pour les nouvelles insignifiantes (« du nouveau yacht de ce souverain/régnant dans un pays lointain »). Bien intentionné à disserter d'économie, il jette l'éponge « lorsque j'ai vu que cette caste/parlait bien parlait mal/du vainqueur du Festival ».À ce Festival, en 1978, Rino aurait porté sa Gianna et son extraordinaire charge de fraîcheur et talent.

 

Tiré de : Rino Gaetano, « Mais le ciel est toujours plus bleu » - Pensées, racontes, poésies inédites, par Massimo Cotto. Mondadori, Milan, 2004. Pp. 93-94.

 

 

 

Aux nouvelles sensationnelles
Je me suis toujours intéressé
Et en cela, je me suis trompé

Je lisais tout sur les coups d'État
Les guérillas et avec discrétion
Même les annonces des putes
Celui qui a la peste et celui qui ne l'a pas

J'avais lu tant de journaux
Que je me croyais désormais informé
À propos de la nation, l'église et l'état

J'ai eu l'honneur de participer
À une réunion de chrétiens
De païens de juifs de musulmans

Et en bavardant de tout et de rien
Je voulais être très éloquent
Je m'aperçus que je ne savais rien

Celui qui a la peste et celui qui ne l'a pas
Parmi des amiraux sergents officiers
Je voulais sans cesse engager
Des discussions sur les guerres en mer.

Partager cet article

Repost 0
Marco Valdo M.I.
commenter cet article

commentaires