Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 10:41

MIETTES ET ÉPINES

 

 

Version française – MIETTES ET ÉPINES – Marco Valdo M.I. – 2013

Chanson italienne - Briciole e spine - Modena City Ramblers – 2013

 

 

 

Du pain des roses restent miettes et épines,
Une longue attente pour un lendemain meilleur.
Lorsque le soleil se couche sur tes lèvres entrouvertes,
Ce sourire un peu triste convainc plus que tant de mots,
La sueur de nos grands-pères a nourri cette terre
Et dans nos oreilles les usines font encore du bruit.
Nos pères grâce à Dieu nous ont fait étudier
Et parfois même enseigné ce que veut dire savoir rêver,
Mais réussir est difficile lorsqu'on ne sait sur quoi compter,
Un temps on chantait « Qui ne travaille pas , ne fait pas l'amour » ;
Peut-être même est-ce pour cela qu'aujourd'hui élever un enfant
C'est un luxe qui tarde à venir.
Et se perdent les jours du calendrier feuilles malades de l'automne.
Deux poissons égarés qui regardent la mer au-delà des retrouvailles.

Combien de promesses abandonnées avec le temps,
Combien de baisers engagés pour chaque étoile en ciel ;
Ils parlent de marchés, de défis et de compétition,
Ce mantra qui nous ensorcelle vole le sens de nos mots.
Comme dans les années d'après-guerre, aux coins des rues
On fait la charité ou on vend des choses,
Notre amour héroïque vécu en tranchée
Nous a faits maîtres de ce pain, de ces roses ;
D'une terre qui nous est mère, maîtresse et amante,
Qui nous plie l'échine mais qui jamais nous abandonne,
Les jours de fête reviendront, disent les hirondelles et les cloches
Qui s'embrassent au crépuscule depuis qu'est née la ville,
Et alors nos baisers auront encore ce vieux goût qui nous soûlait le cœur,
Rêves aux yeux ouverts de poésie, d'horizons, de larmes…Et d'amours.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires