Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 21:48

Lucy, Eddy, Tafari, Günter et les Oeillets

 

 

 

Canzone française – Lucy, Eddy, Tafari, Günter et les Oeillets– Marco Valdo M.I. – 2012

Histoires d'Allemagne 73

Au travers du kaléidoscope de Günter Grass. : « Mon Siècle » (Mein Jahrhundert, publié à Göttingen en 1999 – l'édition française au Seuil à Paris en 1999 également) et de ses traducteurs français : Claude Porcell et Bernard Lortholary.

 

Lucy.jpeg
 

 

Que vient faire cette Lucy dans une histoire d'Allemagne ? Est-ce ta grand-mère ou pourrait-elle être cette Lucy in the Sky qui surgit ces années-là dans l'éther ? Ou tout simplement, aurais-tu mangé des champignons magiques ?

 

 


 

 

 

 

En fait, mon ami Lucien l'âne, pour ce qui est des champignons, je pense que tu es plus compétent que moi, toi qui te nourris des herbes des chemins et qui est né et même, rené, d'un philtre magique... Maintenant, en ce qui concerne Lucy, ma réponse est qu'elle est à la fois, mon aïeule – là, dès lors, c'est une Lucy fort ancienne et bien plus récente, la Lucy in the Sky with Diamonds, sortie tout droit de l'imaginaire de John Lennon à la fin des années 60. Rapport aux champignons, je n'ignore pas plus que toi la signification de l'acronyme formé des initiales de la chanson anglaise : L.S.D. Mais quand surgit cette année-là : 1974, Lucy, c'est une renaissance dans le rift, région d’Éthiopie où elle vécut, il y a quelques centaines de milliers d'années [[http://fr.wikipedia.org/wiki/Lucy_%28pal%C3%A9oanthropologie%29]]. Et non seulement, c'est mon aïeule, mais sans doute aussi celle du Sieur de Cro-magnon[[7817]].

 

Par parenthèse, je te rappelle qu'à l'époque de Cro-Magnon, qui est sans aucun doute le véritable ancêtre de l'Europe actuelle, Dieu n'avait pas encore été inventé.

 

 

A fortiori, à l'époque de Lucy, il ne saurait être question de l'invention de Dieu. Et moins encore, au temps de Kadamounou... Je te raconte tout ça, car la chanson est bâtie tout autour du thème du voyage temporel... Cette histoire d'Allemagne, qu'on pourrait nommer plus exactement histoire d'Allemagnes est une narration qui est portée par un certain Günter Guillaume ou par la suite, Günter Brohl qu'on a mis cette année-là en prison pour espionnage...

 

 

C'est ce qui arrive souvent aux espions, dit Lucien l'âne en hochant sa drôle de tête.

 

 

Günter Guillaume était espion au profit de la RDA – l'Allemagne démocratique et conseiller – fort proche – du Chancelier de l'Allemagne fédérale, qui était Willy Brandt. En fait, en l'arrêtant, on l'a libéré d'un métier harassant. Comprends bien ceci : être espion, c'est être un agent double... Ce qui est déjà compliqué... Mais être agent double d'un même pays, lui-même dédoublé... C'est un casse-tête, c'est un perpétuel conflit d'intérêts entre chacune de ses doubles fonctions. Et comme, il le dit dans la chanson, il est un peu dérouté... Qui soutenir lors d'un match de foot entre l'Allemagne et l'Allemagne... Un peu comme celui qui supporterait en même temps une équipe de Florence et une équipe de Gênes...

 

 

Ah, dit Lucien l'âne plongé dans un abîme de perplexité... Sans doute, sans doute, y a-t-il là un problème presque insoluble pour une conscience allemande... Et plus encore pour nous les ânes...

 

Et le narrateur libéré de ses soucis d'espion, se retrouve dans une sorte de temps de vacances... Un temps vacant... Et il recense les bruits du monde qui lui parviennent : en avril au Portugal, le régime fasciste est renversé par une révolution qui distribue des œillets dans les rues; à l'été, sur l'écran passe Eddy Merckx, tout en jaune et à l'automne,on a trouvé Lucy et Haïlé Sélassié, Empereur d’Éthiopie (et plein d'autres choses) est renversé... Choses éphémères, s'il en est...

 

 

Le monde ainsi passe et la Guerre de Cent Mille Ans se déroule, ici, là et ailleurs. Toujours semblable à elle-même... Les riches la conduisent avec un entêtement millénaire et bâtissent ainsi leur forteresse, perfectionnent leur domination, accroissent de façon toujours plus efficace, leur richesse et par conséquent, la misère des pauvres... C'est très exactement pour cela qu'il nous faut tisser le linceul de ce vieux monde rusé, mensonger, trompeur, antagoniste et cacochyme. (Heureusement!)

 

 

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane

 

 

Accrochez-vous les gars

La petite Lucy, quelle nana !

C'est notre aïeule

D'un mètre de haut

Et Kadamounou, c'est son bisaïeul,

Un mètre soixante-huit de haut

Et donc bien plus grand

Et mort depuis fort longtemps

Vivaient sur les rives de l'Omo

Dans la touffeur de la savane de l'Afar

En Éthiopie, là-bas, quelque part

 

 

Maintenant

Je m'informe, je rêve,

Je prends mes aises,

J'ai tout mon temps

Je me balade

Je vagabonde

Au travers du temps

 

 

Finalement, moi, c'est Günter Guillaume

Et Christel, ma femme,

Ils nous ont arrêtés

Depuis on vit en taule, chacun de son côté

Moi, je regarde le foot à la télé

Le match Allemagne-Allemagne

À Hambourg, sur le terrain, qui va gagner ?

La Fédérale ou la Démocratique

Un match des plus dramatiques

Je suis un peu dérouté

Suis-je pour l'Allemagne ou pour l'Allemagne ?

 

 

Maintenant

Je m'informe, je rêve,

Je prends mes aises,

J'ai tout mon temps

Je me balade

Je vagabonde

Au travers du temps

 

Entre les barreaux, passent les nues

Dehors, la vie continue

À la saison des œillets et du lilas,

Fin avril, c'est l'heure de Grandola

Aux cerises, aux pêches, aux abricots

Eddy, le bouton d'or, sur son vélo

Emporte le Tour une cinquième fois

Aux arbres nus et aux fêtes des morts

En Éthiopie, changement de décor

Le Négus, le roi des rois, l'idole des Rastas

Ras Tafari perd son Empire une deuxième fois.

 

 

Maintenant

Je m'informe, je rêve,

Je prends mes aises,

J'ai tout mon temps

Je me balade

Je vagabonde

Au travers du temps

Partager cet article

Repost 0

commentaires