Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 21:30


LA DÉSERTION DES ANIMAUX DU CIRQUE



Version française – LA DÉSERTION DES ANIMAUX DU CIRQUE – Marco Valdo M.I. – 2012

Chanson italienne - Paride Orfei: la Diserzione degli Animali del Circo - Yo Yo Mundi – 1994





Comme tu le vois, Lucien l'âne mon ami, cette chanson des Yoyo Mundi est dédiée à Paride Orfei... [ http://www.parideorfei.com/paride.asp] Lequel est un homme de cirque, un ami des chevaux et des éléphants, un cavalier de première bourre et également un musicien. Signalons quand même sa proximité avec Federico Fellini... chez qui le cirque n'est pas absent. C'est beaucoup pour un seul homme, mais de surcroît, il a lancé l'idée du cirque sans animaux... – en Italie au moins, car j'en ai connu en France du cirque « humain » – par exemple dans la partie Cirque du Festival d'Avignon... Et c'était dans les années lointaines déjà du siècle dernier... Et puis, souviens-toi, le dénommé Charles Chaplin était d'abord un homme de cirque... En fait, il y a toujours eu du cirque sans animaux... Enfin, je m'en va te faire une petite présentation de cirque « sans animaux », à part des « bêtes humaines », bien entendu ! Il faut au moins ces animaux-là, sinon plus de cirque du tout. Ce sont de courtes vidéos, je ne peux faire mieux … Mais ça vaut vraiment la peine de regarder... À quand d'ailleurs, un parcours « Cirque contre la Guerre ».... et puis, de sketchs contre la guerre... en souvenir du merveilleux Karl Valentin, maître du rire, du temps (dans les années brunes – disons 30-40 du siècle dernier) où à Munich, il ne faisait pas bon rire... Dachau, c'est la porte à côté.

 

 


 


 

 

 

Et tout d'abord, ceux qui m'ont littéralement sidéré :

 

MAX et MAURICE... dans « OUPS ! »


 

 

 

Et puis, cette danseuse en boucherie

ELOISE NEBBIA


 

 

 

et puis aussi,

ADÈLE ET GERVAIS qui chantent, dansent, interprètent « La Crise est finie »


 

un vrai numéro de cirque que d’autres sur les écrans de télé jouent tous les jours avec un sérieux pontifical. Mais personne ne les croit, même pas eux-mêmes.

 

Quant aux MAINS GAUCHES , elles font de la conduite acrobatée,

 

 


 


 

 

Tout comme nos célèbres acrobates ANGELA, MARIO, MARIO AND CO...

et leur numéro inénarrable, digne de Karl Valentin, du malheureux que l'on soigne en le tuant... intitulé : « REGARDEZ CE QU'ILS FONT AUX GRECS, ILS VOUS LE FERONT DEMAIN. »

 

 

Tu sais, Marco Valdo M.I., nous les ânes, on aime le cirque et les musiciens... Enfin, les vrais, pas les derniers que tu as cités... Ceux-là, ce sont de vrais marioles. Et finalement, si on ne nous exploite pas odieusement, nous aussi, on aime jouer les artistes... Que serait la cavalière sans son âne ou son cheval, que serait Don Quichotte sans son Rossinante et Sancho, sans moi.. Je veux dire sans un âne... Et d'ailleurs, est-ce que je ne tiens pas ma part de clown dans notre numéro de duettistes qu'on joue ici depuis quelques temps... Toi et moi... Je nous verrais bien le faire sur la piste avec un peu de musique et des pas de danse... Et tu chanterais... Enfin, en attendant, je voudrais te dire que je connais un artiste, ami des chevaux, grand cavalier, musicien, chanteur, grand ami des ânes aussi... et laisse-moi te dire qu'il joue avec nous, comme il le fait avec un enfant humain, comme il le ferait avec un ami homme, comme il le fait avec les humains « différents », un peu malhabiles, pour qui la vie n'est pas si facile... Il se prénomme Franco... Il officie au lieu-dit Les Mourettes... Pour le reste, reprenons notre tâche qui consiste, je le rappelle, à tisser le linceul de ce vieux monde des humains, pourri par l'avidité, le commerce, la mercantilisation, l'ambition, l'arrogance et cacochyme. (Heureusement !)

 

 

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane.

 

 

Les éléphants fatigués dressent la trompe

Devant gens difficile à étonner

Le vieux dompteur fait claquer son fouet

L'orchestre joue sa chanson habituelle

 

De pauvres félins aux défenses cariées

Étourdis par trop de tranquillisants

Et pour finir, le numéro des puces savantes

On n'y voit rien, pourtant il captive l'assemblée

 

Mais cette nuit, avanti la musica !

On envahit tous les quartiers

Cette nuit, parfum de liberté

C'est la Désertion des Animaux du Cirque hop là !

 

Les singes font un malheur

Pour avoir des bonbons

Claque le fouet du vieux dompteur

L'orchestre joue son habituelle chanson

 

Mais cette nuit, avanti la musica !

On envahit tous les quartiers

Cette nuit, parfum de liberté

C'est la Désertion des Animaux du Cirque hop là !

 

 

La Désertion des Animaux du Cirque hop là !

Partager cet article

Repost 0
Marco Valdo M.I.
commenter cet article

commentaires