Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 21:39

Honneur aux barbus !

 

Chanson française – Honneur aux barbus ! – Les Quatre Barbus
Paroles de Pierre Dac et Francis Blanche
Musique de
Gioachino Rossini,

 

LA BARBE :http://www.youtube.com/watch?v=OJb_vHfVSn4&gl=BE

HONNEUR AUX BARBUS ! : http://www.youtube.com/watch?v=gxcvNuBbudU

 

Pour notre jeune ami égyptien, athée et exilé, Alber Saber, voici la chanson « Honneur aux Barbus » (lesquels barbus d'Égypte et d'ailleurs ne supportent pas l'existence-même des athées et de la liberté que leur présence au monde implique), chanson tissée au point d'ironie et macérée à l'acide comique, où il est question de « Poils au menton... »

 

 

Poils au menton... Étrange rime pour un barbu … Te souviens-tu de la question d'Alphonse Allais aux barbus, qui constituait un des premiers sondages, en somme... « Dormez-vous avec la barbe au-dessus ou au-dessous de la couverture ? » Elle suscita une immense perplexité chez les porteurs de poils à la mâchoire... Certains en perdirent le sommeil... On parla même de suicides...

 

 

En effet, Lucien l'âne mon ami, mais si tous les barbus du monde voulaient se donner la main... Comme le dit notre chanson, alludant ainsi à la scie de Paul Fort :

« Ah! mes amis voyez la jolie ronde

Qu'autour de la Terre, on ferait dès demain

Si toutes les barbes du monde

Voulaient se donner la main. »

 

 

Ah, dit Lucien l'âne, les barbes... N'était-ce pas le nom des Anciens chez les Cathares, des anciens et des Parfaits ?

 

 

Certes, au cours de l'histoire, il y eut toutes sortes de barbes et de barbus. Mais passons... On n'en sortirait pas s'il fallait énumérer tous les barbus célèbres à commencer par Zeus lui-même. De fait, la barbe a toujours occupé une place importante dans l'histoire et suscité beaucoup de commentaires... Par exemple, ici, tout est parti de Rossini et de son Barbier de Séville... Ce qui s'est passé est une revisitation des classiques par Francis Blanche, lequel avait subi dans ses jeunes années des leçons de piano... ce qui nous a valu Le complexe de la truite (Schubert) [http://www.youtube.com/watch?v=U7b0SPOYQNM] , La Pince à linge (Beethoven) [ http://www.youtube.com/watch?v=0sPcbMbpzo0] et cet Honneur aux Barbus (Rossini). Avec sans doute, une référence (les barbes et les barbouzes...) aux services secrets et à leurs actions et leurs interventions tout aussi secrètes dans les affaires du monde... Ce qui justifie amplement la présence de cette chanson dans les Chansons contre la Guerre.

 

 

En effet, dit Lucien l'âne en s'improvisant un bouc avec une touffe de chiendent. Ce qui moi me ravit, c'est le caractère intemporel de cette chanson et dès lors de son actualité quand on songe, par exemple, à ce qui se passe en Égypte et pas seulement et au rôle éminemment politique et nettement réactionnaire des barbus des bords du Nil et de partout ailleurs... Étant bien entendu qu'il s'agit là d'une espèce particulièrement virulente et nuisible de barbus... Heureusement, il en est de pacifiques...

 

 

Cependant, mon ami Lucien l'âne, cette chanson est une chanson double et je mettrai ici à la suite les deux versions et leurs textes – l'une complétant l'autre. Tu pourras ainsi apprécier le génie de ce duo assez délirant et carrément loufoque dans la ligne de L'Os à Moelle. Il faut en effet saluer ici les fondateurs du Parti d'En Rire [41079], le seul parti pour lequel je prendrais sans hésiter parti. Et je suppose, toi aussi...

 

 

Ah, dit l'âne Lucien en braillant à qui mieux mieux d'une voix à ridiculiser Stentor lui-même, dont je te rappelle qu'Homère en disait à peu près ceci : « le valeureux Stentor, qui, de sa voix de bronze,faisait autant de bruit que cinquante hommes »... En grec, bien évidemment. On ne m'enlèvera pas du crâne et du cerveau que ces deux rossinades comptent parmi les chansons les plus étonnantes de la chanson française. Faut bien qu'on rie ! Ce qui ne nous empêche pas de continuer avec une saine obstination à tisser le linceul de ce vieux monde libidineux, morne, pileux, réactionnaire, pénible, encombré de sinistres barbus aux allures assassines et cacochyme.

 

 

Heureusement !

 

 

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane

 

 

 

LA BARBE

 

 

 


 


 

 

 

La barbe !
Toudoudoudou toudoudoudou toudoudoudou la lala la lala
La barbe !
Toudoudoudou toudoudoudou toudoudoudou la lala la lala

(Poum poum poum poum….)
Ta padalala la, ta padalala la, tou loudouloulou loulou loudouloulou loulou
Lou loulouloulou oulouloulou ouloulouloulou
Doudoudoudoudoum doudoudoudoudoum doudoudoudoudoum palala
Doudoudoudoudoum doudoudoudoudoum doudoudoudoudoum pala
Hm hm hm hm hm hm hm hm hm hm hm hm hm hm hm hmmm
La barbe !
(Tchoup tchoup tchoup tchoup…)
J’ai de la barbe, tu as de la barbe, nous avons et vous avez de la barbe
Car un jeune homme qui sort sans sa barbe
C'est un repas sans vin un soleil sans rayon –hon
Poil au menton –hon, poil au menton, poil au menton,
Poil au poil au poil au poil au menton
(Tchoup tchoup tchoup tchoup…)
J’ai de la barbe, tu as de la barbe, nous avons et vous avez de la barbe
Nous sommes les barbus, les valeureux barbus
Jamais déçus jamais vaincus, poil au poil au poil au poil au menton
Vive la barbe ! Grâce à la barbe non jamais rien n’est perdu (vive les barbus)
Vive la barbe ! Grâce à la barbe le pays sera défendu (vive les barbus)
Plus de menton plus de visage glabre, il faut des boucs épais et des mentons velus
Ton ton ton ton ton ton ton ton
Vive la barbe ! Grâce à la barbe non jamais rien n’est perdu (vive les barbus)
Vive la barbe ! Grâce à la barbe le pays sera défendu (vive les barbus)
Plus de menton plus de visage glabre, il faut des boucs épais et des mentons velus
Ah quel plaisir d’avoir une belle barbouze et de s’en servir
Ah quel plaisir d’avoir une belle barbouze et de s’en servir
Avec avec avec avec, avec avec avec avec du poil touffu
Vive la barbe et les barbus Vive la barbe et les barbus
Vive la barbe et les barbus Vive la barbe et les barbus
Vive la barbe et les barbus Vive la barbe et les barbus
Vive la barbe et les barbus Vive la barbe et les barbus
et les barbus et les barbus
Vive la barbe et les barbus Vive la barbe et les barbus
Bar- bus !

 

 

 

HONNEUR AUX BARBUS !

 

Chanson française de Pierre Dac et Francis Blanche
(sur l'air de l'ouverture du Barbier de Séville de Rossini)

 

 


 

 

 


 

 

C'est Figaro qui jette un cri d'alarme oh la lalalala
Attention, attention, attention, oui
Car plus ça va moins on porte la barbe oh la lalala
Se raser devient une obsession oui non
Lalalalalalalala triste vie en vérité
La triste vie Iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiee
Pour les barbiers
Qui n'ont plus rien
À nous couper (qui n'ont plus rien à nous couper)
Papapapa

Papapapa
De toutes parts

De toutes parts
On ne voit guère
Que des mentons
Des mentons nus
Comme des vers

Comme des vers
Des mentons nus
Ha ! Hé !
C'est dégoûtant

C'est dégoûtant
Mais où sont les
Barbes d'antan

Mais où sont les
Barbes d'antan
Barbes en brosse ou barbes à frisettes
Barbes en pointes en collier en côtelettes
Barbe jusqu'au nombril
Barbe jusqu'aux genoux
Barbe bleue, barbe rousse
Barbarie barbe à poux
À présent c'est zéro
C'est zéro c'est zéro c'est zéro c'est zéro c'est zéro c'est zéro c'est zéro c'est zéro ouiiiiiiiiii zéro

Ah! de grâce, comment voulez-vous que l'on fasse?
En rendez-nous nos barbus:
Gambetta et Landru,
Émile Zola, Sadi Carnot
Le Père Pujol, Victor ( Heu... Francen) Hugo

Ah! mes amis voyez la jolie ronde
Qu'autour de la Terre, on ferait dès demain
Si toutes les barbus du monde
Voulaient se donner la main.
Ah! mes amis voyez la jolie ronde
Qu'autour de la Terre, on ferait dès demain
Si toutes les barbes du monde
Voulaient se donner la main.

Voilà les barbus
Qui s'avancent
Et qui s'avancent pour sauver
Sauver la France

Sauver la France
et le monde entier!

Partager cet article

Repost 0
Marco Valdo M.I.
commenter cet article

commentaires