Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 19:36

 

GABRIELLE

 

 

Version française – GABRIELLE – Marco Valdo M.I. – 2012

Chanson italienne – Gabriella – I Gufi – 1964

D'abord dans l'album «  Ma bene, ma bravo ! » des Peos, formation milanaise – pré-Gufi – oubliée, reprise par « Le cabaret des Hiboux » (Cabaret dei Gufi) de l'année suivante.

Écrite par Giampiero “Peo” Borella, Nuccio Ambrosino e Nanni Svampa.

 

 

 

 

 

Avec leur habituel style ironique et cynique qui les caractérisait, voici l’énième banderille plantée par les Gufi (Hiboux) dans le flanc des bonnes mœurs, avec l'adhésion qui en découle aux thèses favorables à la contraception et à l'avortement :

 

Et crac ! La question est grave

Tôt ou tard, elle doit bien finir cette histoire  :

Ou on change le système d'éducation

Ou l'horaire des consultations...

La la la la la la la la la la la la la la…

 

Thèses qui ne prévaudront que des années plus tard... Je crois qu'on peut tranquillement dire qu'il s'agit là de la première chanson italienne qui affronte ce thème ; une chanson encore aujourd'hui (et pensez alors!) d'une actualité brûlante !

 

 

 

 

Il était une fois une petite fille

Elle s'appelait Gabrielle

Sa maman la réprimandait chaque soir

« Monte il est tard, il est l'heure de dormir ! »

 

 

Comme toutes les enfants en ce monde

Elle rêvait de devenir grande

Et finie la ronde, elle pensait,

« Un jour, quelles choses je ferais... »

 

 

Devenue grande, quel désespoir

Tant de choses encore lui échappaient

Par exemple, elle ne comprenait pas

Pourquoi elle ne pouvait pas sortir le soir

 

 

Son papa lui n'arrêtait pas de lui dire

« Toi, le soir, non, non tu ne dois pas sortir

La nuit, tu sais, on peut pécher

Et les gens vont vite à murmurer. »

 

 

Tous les après-midis, à partir de ce jour-là

Gabrielle sortait deux ou trois heures

S'en allait avec Gaston faire l'amour

Respectant ainsi le conseil de papa.

 

 

Mais un triste jour, elle se sentit mal

Et décida d'aller chez un docteur

Spécialisé dans les affaires de cœur

Afin qu'il porte remède à son mal.

 

 

Ce docteur malheureusement,

Recevait de nuit seulement

Gabrielle brave et obéissante

Ne pouvait pas se rendre à la visite.

 

 

Et crac ! La question est grave

Tôt ou tard, elle doit bien finir cette histoire :

Ou on change le système d'éducation

Ou l'horaire des consultations...

La la la la la la la la la la la la la la…

GABRIELLE

Partager cet article

Repost 0
Marco Valdo M.I. - dans Gufi
commenter cet article

commentaires