Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 21:09

BALLADE DE L'ÉMIGRANT

 

 

Version française – B ALLADE DE L'ÉMIGRANT – Marco Valdo M.I. – 2012

à partir de la version italienne de Riccardo Venturi – BALLATA DELL'EMIGRANTE - 2012

Chanson portugaise - Trova do emigrante – Manuel Freire – 1968
Paroles de Manuel Alegre
Musique de Manuel Freire

 

 

 

Il part la nuit et ne regarde pas

Les champs qu'il va laisser

Tout tremblant en dedans

Comme la terre à Agadir

Feuille à la feuille se défeuillant

Son cœur de partir

 

Il n'a ni soif d'aventure

Ni vouloir de terres lointaines

Sa vie l'a fait voyager

Et s'il cherche les terres de France

C'est que le sort lui fut dur

Et aussi qu'un homme se fatigue

 

Les rides que creuse sa sueur

Ne sont pas des rides, mais des pièges

Des pertes, des larmes et des dommages

De la suée pour compte d'autrui

Aucune paye ne compense

Tant de sueur répandue.

 

On vit la mort en vivants

Quand le travail ne donne pas de fruit

On meurt à chaque minute

Quand ne vient jamais le fruit.

À lui le sort fut dur

Et il part pour les terres de France.

 

Ne pensez pas qu'il part content,

Il emporte dans ses yeux le vert

Des champs où il perd

Les gens qui lui ont tout donné.

Il part mais il reste présent

Dans tout ce qu'il n'a pas cueilli.

 

Champ vert, vert et triste

Il t'a moissonné et aujourd'hui il est parti

Il t'a moissonné mais sa faux

Moissonnait seulement de l'espérance

Un homme ne résiste pas toujours,

Il part pour les terres de France.

 

Un homme part et avec lui part

La marque d'une racine,

Avec lui part une cicatrice

d'un lieu à présent vide.

Il porte gravé dans la peau

Un pays un champ un fleuve

 

Des femmes restent à pleurer

Ceux qui sont partis

Et leurs larmes versées

Ne changent vraiment rien.

Un temps, ils furent des seigneurs de la mer,

Et ils vont par les terres de France.

Partager cet article

Repost 0
Marco Valdo M.I.
commenter cet article

commentaires