Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 22:35

BABYLONE

 

Version française – BABYLONE – Marco Valdo M.I. – 2013

Chanson italienne – Babilonia – Nomadi

 


Lorsque je l'entends (cette chanson), je pense inévitablement à combien d'êtres humains se sont retrouvés dans leur monde quotidien subitement ravagé par la guerre.

De l'antiquité à aujourd'hui, des populations entières au milieu des batailles et des destructions, fuyant la mort et l'horreur.

Laides histoires de l'humanité. Laides histoires qui semblent – malheureusement – ne jamais finir.

Mais lorsque les êtres humains seront vraiment dignes de ce nom, ils mettront sur la guerre le mot FIN.

 

 

Ils vendent l'amour à l'ombre des bazars,
Ils vendent la terreur dans les ruelles et dans les bars,
L’anxiété des vingt ans, mais
une poussière de duperies sans aucune pitié, ensuite la calmera


Au-delà de ce vent, un autre vent s'élèvera.
Outre ton silence, il apportera d'autres silences
Oh non…

Emmène-moi, partons d'ici,
Dans un instant, Babylone brûlera.
Emmène-moi, partons d'ici,
La lune est haute, elle nous guidera.

Des navires sur le détroit, des femmes au visage baissé serrent sur leur poitrine de rudes soldats,
Passent à toute vitesse les guerriers sur des toits,
On dirait des corbeaux noirs ; un dieu nous aidera,
Il ne faut pas te préoccuper, ils l'ont dit à la télé,
seulement celui qui meurt, lui seul ne revient plus.
oh non…

Emmène-moi, partons d'ici,
Dans un instant, Babylone brûlera.
Emmène-moi, partons d'ici,
La lune est haute, elle nous guidera.

Emmène-moi, partons d'ici,
Dans un instant, Babylone brûlera.
Emmène-moi, partons d'ici,
Dans un instant, Babylone brûlera.

Emmène-moi, partons d'ici,
Dans un instant, Babylone brûlera.
Brûlera, brûlera, brûlera…

Partager cet article

Repost 0
Marco Valdo M.I.
commenter cet article

commentaires