Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 21:59

ALLONS À LA PLAGE.IT

 

Version française – ALLONS À LA PLAGE.IT – Marco Valdo M.I. – 2012

Chanson italienne – VAMOS A LA PLAYA – Righeira – 1983

 

vAMOS-A-LA-PLAYA-copie-1.jpg

 

 

Deux mots d'explication, mon ami Lucien l'âne. Dis-moi un peu comment se fait-il qu'il y ait une chanson italienne et une chanson espagnole qui portent le même titre et qui ont le même auteur...

 

 

Et bien, c'est fort simple... Il s'agit de la même chanson écrite dans les deux langues... pas traduite... mais écrite par Righeira – en réalité, la « canzone » fut écrite par Stefano Righi (Johnson Righeira) pour le texte et par le même Stefano Righi et Carmelo La Bionda pour la musique. Righeira est un groupe italien... Et le texte des deux chansons est sensiblement différent, même si la tonalité et la musique sont les mêmes. Comme les commentateurs l'ont noté, il s'agit bien d'une « chanson d'après »... Une chanson d'après l'explosion de la bombe atomique... Une chanson à l’humour décapant, un peu à la manière des Monty Pythons... Ce qui n'avait pas été perçu par tout le monde... Comme quoi, il ne faut pas être distrait des deux oreilles et nous, les ânes, on sait se servir de nos deux oreilles. Donc, la plupart des gens ne s'étaient pas rendu compte de ce que ces chansons disaient... D'où l'importance d'une traduction des deux chansons. L'espagnole ayant été traduite, je te charge de la traduction de l'italienne...

Cela dit... Elle risque bien de nous servir cette "playa" le jour où comme dit Caussimont :

 

À tant jongler avec la bombe

Un jour, faudra bien qu'elle tombe

C'est son but et c'est notre lot

Il faudra bien que ce jour vienne

Adieu Paris et adieu Vienne

Adieu Rome et Monte-Carlo !

 

dans sa fabuleuse chanson « Nous Deux ».[[9227]]

 

 

 

Pour ce qui est de la traduction de cette chanson parodique des « tubes de l'été », lesquels sont généralement vides, je te la rends à l'instant. Quant au sens parodique du Vamos a la playa, je te suggère vivement de l'appliquer à la situation de la Grèce qui est actuellement rançonnée et de l'Espagne qui va bientôt s'effondrer... Sauf évidemment, si on arrive à empêcher le massacre qui se produit au nom de la Grande Europe...

 

 

En effet, dit Lucien l'âne en raclant le sol d'un sabot aussi noir que colère, REGARDEZ CE QU'ILS FONT AUX GRECS, ILS VOUS LE FERONT BIENTÔT...

 

À propos de colère, dit Marco Valdo M.I., je t'invite à relire le chapitre V des Raisins de la Colère de John Steinbeck, un livre de la fin des années 30 du siècle dernier, il y a quatre-vingts ans... Une histoire qui se passait en Californie... mais c'était déjà le même monstre en action... Écoute ce passage – où les représentants des banques et des assurances chassent les métayers de leur terres :

« … les représentants se fâchaient :

Il faudra que vous partiez

Mais c'est à nous, criaient les métayers. Nous...

Non, c'est la banque, le monstre, qui est le propriétaire. Il faudra partir.

Nous prendrons nos fusils comme Grand-père... »

 

On en revient toujours à cette Guerre de Cent Mille Ans que les riches font aux pauvres, contre les pauvres afin de toujours s'enrichir, de toujours prospérer en exploitant les autres... Crois-moi, Marco Valdo M.I. mon ami, il nous faut tisser le linceul de ce vieux monde toujours aussi ringard, toujours aussi pingre, toujours aussi riche pour les riches et pauvre pour les pauvres et toujours aussi oppressant et oppresseur et de surcroît, cacochyme. (Heureusement, d'ailleurs !)

 

 

 

 

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane

 

 

 

 

Vamos a la playa, oh oh oh oh oh.
Vamos a la playa, oh oh oh oh oh.
Vamos a la playa, oh oh oh oh oh.
Vamos a la playa oh oh.

 

Allons à la plage,

La bombe vient d'éclater

Éclairs nucléaires

Nous bronzerons d'autant mieux.


Vamos a la playa, oh oh oh oh oh.
Vamos a la playa, oh oh oh oh oh.
Vamos a la playa, oh oh oh oh oh.
Vamos a la playa oh

Allons à la plage,

Parmi les statues de robots,

Les légions de mutants

Nous combattrons en surfant.

Vamos a la playa, oh oh oh oh oh.
Vamos a la playa, oh oh oh oh oh.
Vamos a la playa, oh oh oh oh oh.
Vamos a la playa oh

Allons à la plage,

La vague neuve est là

Avec ses pizzas radioactives

On nous nourrira.

Vamos a la playa, oh oh oh oh oh.
Vamos a la playa, oh oh oh oh oh.
Vamos a la playa, oh oh oh oh oh.
Vamos a la playa oh

Partager cet article

Repost 0
Marco Valdo M.I.
commenter cet article

commentaires