Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 08:40

VALISES DE CARTON

 

 

Version française – VALISES DE CARTON – Marco Valdo M.I. – 2015

Chanson italienne – Valigie di cartone – Peos – 1963


Texte de Nuccio Ambrosino

Musique de Giampiero Borella

 

 

 

 


Valises de vieux carton,

Liées d'un bout de ficelle.

 

 

 

 

 

Encore des valises ?, dit Lucien l'âne en riant de toutes ses dents.

 

Eh oui, mon ami l'âne Lucien, dit Marco Valdo M.I. en clignant les yeux. Encore… Ainsi l'autre jour, je disais :

 

La valise, la valise, s'il y a bien un objet qui illustre l'immigration, c'est la valise. La vieille valise, sans roulettes, généralement en carton, enfin, celle qu'on porte à bout de bras. En découvrant cette valise de La Tresca, il m'est revenu à la mémoire, outre les histoires racontées par les immigrés, une autre chanson italienne où il était question de « la valise », dont j'avais fait une version française, il y a quelque temps déjà. C'était une chanson de Gianni Rodari. Puis j'ai un peu cherché dans le labyrinthe et j'en ai trouvé d'autres encore sur le même thème :

 

J'ai donc pris la peine de les mettre en français, puisque l'une renvoie à l'autre et inversement.

 

Depuis, il y en a une nouvelle qui s'est ajoutée :

 

Moi, dit Lucien l'âne, j'en suis toujours à me demander s'il y a autant de valises dans les chansons en d'autres langues que l' italien. Qui donc pourra éclaircir ce mystère ? Enfin, reprenons notre douce tâche et tissons le linceul de ce vieux monde plein d'émigrants, d'émigrés, d'exilés, de fugitifs, de cadavres et cacochyme.

 

 

Heureusement !

 

 

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane

 

 

Valises de vieux carton,
Liées d'un bout de ficelle.
Tant de gars aux yeux précoces,
Tant de faces brûlées par le soleil,
Tant de choses laissées au pays,
Tant de soleil sur les murs décrépis,
Un curé qui prie le seigneur
Et la terre que le soleil a brûlé.


Allez Salvatore !
Tu es un manœuvre
Non spécialisé.
Cours travailler !
Prends le car !
Achète la carte !
Cours sur un chantier !
Pense à ta famille !
Gaffe à l'ingénieur,
Il peut te licencier !
Tu dois gagner !
Il faut épargner !
Tu dois épargner !


Baraques de vieux cartons usés,
Quel brouillard sur les carreaux embués !
Que de lits sur deux mètres carrés
Bénits par un autre curé.

Allez Salvatore !
Tu es un manœuvre
Non spécialisé.
Cours travailler !
Prends le car !
Achète la carte !
Cours sur un chantier !
Pense à ta famille !
Gaffe à l'ingénieur,
Il peut te licencier !
Tu dois gagner !
Il faut épargner !
Tu dois épargner !

 

Baraques de vieux cartons usés,
Quel brouillard sur les carreaux embués !
Que de lits sur deux mètres carrés
Bénits par un autre curé.

VALISES DE CARTON

Partager cet article

Repost 0
Marco Valdo M.I.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CANZONES
  • CANZONES
  • : Carnet de chansons contre la guerre en langue française ou de versions françaises de chansons du monde
  • Contact

Recherche