Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 10:43

NOUS QUICHOTTE ou LE RETOUR DE QUICHOTTE

 

 

 

Version française – NOUS QUICHOTTE ou LE RETOUR DE QUICHOTTE – Marco Valdo M.I. – 2015

 

Chanson italienne - Noi, Chisciotte (Prima : Il ritorno di Quixote) – Marco Rovelli

 

 

 

 

Il faut imaginer un incendie immense

Pour éclairer les lieux où le noir déborda.

Ainsi Quichotte empoigne à nouveau sa lance

Avec l'autre cavalier, au nom de Sancho Panza

 

 

 

 

 

 

 

Voici donc la version française de la chanson de Marco Rovelli. Elle intègre les deux versions en une seule et voici pourquoi.

J'étais revenu à cette chanson, un peu par hasard… Comme le titre en avait été changé, et comme ma mémoire est assez déroutée par les centaines de chansons présentes sur ce site, j'ai traduit cette chanson une nouvelle fois et c'est en tenant de la retrouver dans le site, que j'ai trouvé ma précédente version française et votre requête à traduire la nouvelle strophe introduite entretemps.

Je le fais bien volontiers. Cependant, je trouve dommage d'abandonner la première version et tout spécialement cette deuxième strophe qui était à mes yeux, le passage le plus important de la chanson. Il suffit de lire le long commentaire que j'en avais fait : comment abandonner, occulter Spartacus, les anabaptistes de Münster, Giordano Bruno, Baruch Spinoza, William Blake, Van Gogh et Mattei ? Tous, étoiles éclairant la grande ombre qui enfouit les hommes.

Comment et pourquoi occulter l'histoire ?

Mais bien évidemment, l'auteur peut proposer de nouvelles versions et cela n'empêche pas les anciennes versions d'exister.

Je propose donc une version française où l'on trouve les deux deuxièmes strophes.

 

 

 

Cela me paraît la meilleure des solutions, dit Lucien Lane. Mais cela implique qu'on remette dans la version italienne la première version de la deuxième strophe. On aurait ainsi une chanson complète.

 

 

 

Certes, dit Marco valdo M.I. et j'ai donc reconstitué une version complète en italien, que voici :

 

 

 

Il ritorno di Quixote ou Noi, Chisciotte

 

 

 

 

Dedicata a don Quixote e al coro di tutti i folli visionari della Storia.

trascritta dal video

 

 

 

Ma la libertà mio caro Cervantes
Che parola strana
libertà perché, libertà di chi
Libertà puttana
Sola libertà inseguire un sogno senza padrone
E da quel che amo, da quello solo dipenderò

In un tempo di astuti rapaci
In cui dei son banchieri e mercanti
Io ritorno a montar Ronzinante
E la lancia in resta è la mia libertà
Libertà è potersi dire. io ti stringo
Ti stringo la mano
Anche se l’uomo è un lupo per l’uomo
Se non c’è perdono per chi ama di più
Non ho mai smesso di lottare
Contro il mulinar del male
La sua libertà di macinare vento Incatenare
Di spargere tempesta mentre il trono se la ride
Perciò il cielo dei giganti io ritorno ad assaltare

Ma la libertà mio caro Cervantes
Che parola strana
libertà perché, libertà di chi
Libertà puttana
Sola libertà inseguire un sogno senza padrone
E da quel che amo, da quello solo dipenderò

Seminare visioni sulla terra come il sale
Non affrettare il tempo
che qualcosa al tempo viene
Come 
Spartaco che spezza con la spada le catene
Come poi fecero a Miuster quei fratelli spiritati
E sui monti 
Dolcino con la bella Margherita
Che in mezzo al fuoco
Il sole le si sciolse tra le dita
Come 
Giordano Bruno in quella piazza
Ormai sfiorita sapeva che la vita è una sola ed infinita…
Baruc il rinnegato sulla sulla sua stola di stelle

William Blake canta gode, ride a crepapelle
e il mio amato 
Van Gogh lui santo tra i santi
insieme a George Matai una comunità d'amanti
e il poeta illuminato alla comune in grande gente
e un'infinita schiera d'innominata gente
ed io tra loro a fare il coro e a sfoderar la lancia
insieme ad un altro cavaliere di nome Sancho Panza

 

 

 

Ma la libertà mio caro Cervantes, che parola strana
Libertà per che? Libertà di chi? Libertà puttana!
Sola libertà è inseguire un sogno senza padrone
E da quel che amo, da quello solo dipenderò

Quando il cuore ha sostanza non c'è niente da fare
E un mattino di luglio partii a conquistare
Mi scuoteva la vita, il suo eroico furore
E la buona novella, Dulcinea è la più bella
Seminare visioni sulla terra come sale
Ed affrettare il tempo che qualcosa al tempo viene
Che lo schiavo può spezzare con la spada le catene
Perché libertà è godere delle rose e avere il pane
Un fuoco di incendio bisogna immaginare
Far luce dove il buio sembra straripare
Perciò un Chisciotte torna ad impugnar la lancia
Con l'altro cavaliere, di nome Sancho Panza


Ma la libertà mio caro Cervantes
Che parola strana
libertà perché, libertà di chi
Libertà puttana
Sola libertà inseguire un sogno senza padrone
E da quel che amo, da quello solo dipenderò

E per la libertà solo per quella noi viviamo
la libertà è essere all'altezza dell'umano
perché lo so lo credo che qualcosa poi accadrà
noi scambieremo più il timore libertà

 

 

 

 

Voilà qui est bien... Voyons donc cette fois en français, cette version complète. Et cela fait, retournons à notre tâche et tissons le linceul de ce vieux monde couvert d'ombre, sombre, pénible, baigné de terreur, arrosé de peur et cacochyme.

 

 

 


 


 

Heureusement !


 


 


 

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane

 


Mais la liberté cher Cervantès
Quel mot étrange, liberté
Liberté pourquoi, liberté qu'est-ce
Liberté putain, putain de liberté
La seule liberté de rêver sans maître
Celle que j'aime, la seule dont je veux dépendre

En un temps de rapaces rusés 
Où les dieux sont marchands ou banquiers
Je reviens avec Rossinante combattre
Avec ma lance qui est ma liberté
Liberté est pouvoir se dire. Je te serre
Je te serre la main
Même si l'homme est un loup pour l'humain
S'il n'y a pas de pardon pour les amants
Je n'ai jamais cessé de lutter
Contre le mal tourbillonnant
Sa liberté de moudre du vent, de déchaîner
D'épandre la tempête pour amuser les puissants
Je reviens prendre d'assaut le ciel des géants

 

 

 

Mais la liberté cher Cervantès
Quel mot étrange, liberté
Liberté pourquoi, liberté qu'est-ce
Liberté putain, putain de liberté
La seule liberté de rêver sans maître
Celle que j'aime, la seule dont je veux dépendre

 

 

Semer comme le sel des visions sur la terre
Ne pas précipiter les moments
Chaque chose vient en son temps
Comme Spartacus brisa les chaînes
Comme ensuite firent à Munster ces frères inspirés
Et dans les montagnes Dolcino et la belle Marguerite
Dont le soleil au milieu des flammes maudites
Dénoua les doigts suppliciés.
Comme Giordano Bruno sur cette place
Maintenant défleurie savait que la vie est une et infinie…
et Baruc le renégat dans son étole d'étoiles
William Blake chante heureux, rit à pleine gorge
Et saint parmi les saints, mon Van Gogh tant aimé, 
Avec George Matai font une communauté d'amants
Et le poète illuminé de la Commune, grandes gens
Et un cortège infini de gens jamais nommés
Et moi parmi eux dans le chœur et je dégaine ma lance
Avec Sancho Panza, l'autre cavalier d'errance.

 

 

 

Mais la liberté cher Cervantès
Quel mot étrange, liberté
Liberté pourquoi, liberté qu'est-ce
Liberté putain, putain de liberté
La seule liberté de rêver sans maître
Celle que j'aime, la seule dont je veux dépendre


Lorsque le coeur a de la substance, il n'y a rien à faire
Et un matin de 
juillet, je repartis à la conquête.
La vie me secouaiten sa fureur héroïque
Et la bonne nouvelle, Dulcinea est la plus belle.

Répandre sur la terre des visions comme de grains de sel
Et presser le temps car chaque chose à son temps vient.

L'esclave peut briser ses chaînes,

La liberté c'est jouir des roses et avoir le pain.

Il faut imaginer un incendie immense
Pour éclairer les lieux où le noir déborda.
Ainsi Quichotte empoigne à nouveau sa lance
Avec l'autre cavalier, 
au nom de Sancho Pancha

 

 

 

Mais la liberté cher Cervantès
Quel mot étrange, liberté
Liberté pourquoi, liberté qu'est-ce
Liberté putain, putain de liberté

La seule liberté de rêver sans maître
Celle que j'aime, la seule dont je veux dépendre


Et nous vivons pour la seule liberté 
La liberté d'être à la hauteur de l'humain
Car je sais ce qui adviendra demain :
Nous changerons la peur en liberté.

 

 

 

 

 
NOUS QUICHOTTE ou LE RETOUR DE QUICHOTTE

Partager cet article

Repost 0
Marco Valdo M.I.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CANZONES
  • CANZONES
  • : Carnet de chansons contre la guerre en langue française ou de versions françaises de chansons du monde
  • Contact

Recherche