Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2015 1 24 /08 /août /2015 21:29

ÂME

 

Version française – ÂME – Marco Valdo M.I. – 2015

Chanson italienne – Anima – Stefano Benni – 1991


Texte de Stefano Benni, du recueil “Ballate”
M
is en musique par Umberto Petrin, dans l'oeuvre collective “Baldanders” de 2004, et puis par Fausto Mesolella (dPiccola Orchestra Avion Traveldans son “Cantostefano”, album publié en 2015 entièrement consacré aux poèmes de Benni



 

J'ai vu une fois mon âme;

Elle était sortie de ma bouche

Telle la fumée d'une cigarette.

 

 

 

 

Deux mots à propos des chansons sur l'âme, dont on ne sait trop s'il s'agit d'une autre façon de nommer la conscience ou l'être concret de l'homme dans le calcul démographique ou un habitant d'un hameau, d'un village ou d'une ville ou alors d'un phénomène paranormal ou d'une joyeuse supercherie métaphysique.

 

 

En effet, Marco Valdo M.I. mon ami, de toute façon, personnellement, moi, je préfère l'âne à l'âme. Sauf pour le boudin, évidemment où le boudin d'âme me fait figure d'un aliment de régime, à recommander à toutes ces demoiselles en quête de maigritude. Quoique l'idée seule du boudin d'âne me révulse et tu comprends bien pourquoi. Quoi qu'il en soit du boudin, cette quasi-homonymie en l'âne et l'âme est d’ailleurs la base de la Déclaration Universelle des Droits de l'âne [[49337]].

 

 

Pour en revenir à l'âme et à ses chansons, je voudrais en profiter pour prochainement – sous la vigilante garde des administrateurs des CCG – ajouter deux chansons qui ont comme sujet l'âme et peut-être même d'autres encore. Mais, sans être cachottier, je n'en dirai pas plus. Ce sera une surprise.

 

 

Bon, dit Lucien l'âne un peu perplexe, nous expecterons. En attendant, reprenons notre tâche sempiternelle et tissons le linceul de ce vieux monde plein d'âmes de toutes sortes, un monde aux bourses tombantes, vieillissant encore, cachectique et cacochyme.

 

 

Heureusement !

 

 

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane

 

 

 

Âme
Sont-ce des temps pour parler de l'âme ?
Il n'y a plus de diables
Qui la réclament.
Ils préfèrent les titres
L'âme est passée de mode.


Âme
Si tu as mal à l'âme
Les antibiotiques ne servent à rien
La médecine rend l'âme.
Il n'y a pas de mécaniciens,
On ne répare pas l'âme.

 

Il y a des villages
Peuplés de peu d'âmes
Et il y a des villes
Peuplées de millions d'âmes
Qu'on ne voit pas.
On voit le trafic d'enfer
Et les files qui n'avancent pas.
L'âme se terre solitaire. 

Âme
J'ai vu une fois mon âme;
Elle était sortie de ma bouche
Telle la fumée d'une cigarette.
Elle me demanda si j'étais
Fatigué de ma vie.
J'ai dit : oui, mais
Je voudrais continuer à vivre.
Avec un haussement d'épaules
Elle retourna d'où elle venait.
L'âme est patiente.

 

Âme
Il y en a de belles
Dans des corps ridicules
Et des modèles, hommes et femmes
Avec des âmes horribles.
Et la boue d'âme prolifique
Empâte les politiques
L'âme est somnambule.


Il y a des villages
Sans âme
Et des pays où vivent
Par millions des âmes
Quand elles meurent,
Au ciel elles montent.
C'est un étonnant spectacle
Un engorgement cosmique
Et les journaux paniquent
Cent mille victimes.
Mais ce sont des âmes inutiles
Des populations lointaines
Mésopotamiennes ou africaines.
On pleure un instant à peine.
Puis, l'âme se lave
Et on tourne la page.  

 

 

 
 
ÂME

Partager cet article

Repost 0
Marco Valdo M.I.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CANZONES
  • CANZONES
  • : Carnet de chansons contre la guerre en langue française ou de versions françaises de chansons du monde
  • Contact

Recherche