Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 21:58

 

LA POMME


Version française – LA POMME – Marco Valdo M.I. – 2015

d'après la version italienne de matteo88

d'une chanson en Comasque (Italien) – La pomaDavide Van De Sfroos – 1999

 

Pour une pomme, pour une pomme, 

Seulement cette pomme, mais c'était sa pomme

 

 

 

Mon cher Lucien l'âne, mon ami, je viens de traduire une chanson qui va bien te plaire et te faire rire ; je suis persuadé que tu vas l'aimer. Comme tu avais aimé, je m'en souviens, une autre chanson de pomme, du même Davide Van de Sfroos… C'était Le Fils de Guillaume Tell [[21743]].

 

 

Certes que je m'en souviens et j'en ris encore. Mais dis-moi, Marco Valdo M.I. mon ami, de quelle pomme s'agit-il cette fois-ci ? Ne me dis pas que c'est la pomme du pommier du paradis…

 

 

Et bien, si. C'est bien celle-là. Une chanson proprement biblique, appuyée si l'en est, sur des écrits saints, sur les seuls écrits qui vaillent, les seuls à raconter vraiment la création du monde et de l'homme à partir du père Adam. Je te rassure, il n'y a pas un gramme de science là-dedans. Mais enfin, c'est légendaire. Je te rappelle les faits tels qu'ils se sont réellement passés… Enfin, selon Van de Sfroos et selon la Bible, un ouvrage des plus sérieux, comme tu le sais. C'est l'histoire d'un type qui monte sur un arbre pour faire pipi, qui tombe et que le propriétaire de l'arbre chasse à coups de pied dans le cul. Je m'embrouille. En fait, le type – un certain Adam – fait pipi contre un arbre ; à ce moment, il voit une vipère et il a peur qu'elle lui morde le zizi. Alors, il appelle sa femme, une dénommée Ève pour qu'elle discute avec le serpent, le temps de faire ce qu'il doit faire. Erreur : le serpent les incite à monter sur l'arbre, à prendre des pommes et à les manger. Malheureusement, Adam tombe de l'échelle, un Ange chasse le serpent et le propriétaire (c'est un certain Dieu) furieux chasse le couple de maraudeurs à coups de pied.

 

 

Quelle histoire ! Elle correspond bien à ce qu'on m'avait raconté d'autres fois et d'autres façons. Je dirais que cette version-ci me semble plus réaliste. C'est une histoire comme il s'en passe dans tous les villages. Un conte paysan, en quelque sorte. Comme dans la chanson de Brassens, où il est question des voleurs de pommes. Comme tu le sais sans doute, c'est La Mauvaise Réputation [[1661]]. Rions un peu et reprenons notre tâche qui consiste – si certains ne le savent pas encore, disons-le fièrement – à tisser (comme de simples canuts) le linceul de ce vieux monde crédule, croyant, évangélisé par devant, catholicisé par derrière et cacochyme.

 

 

 

Heureusement !

 

 

 

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane

 

 

 

 

 


Adam voulait faire pipi sous un arbre
Putain quelle épouvante, surgit une vipère 
La vipère bavarde de cela et de ceci 
Adam a peur qu'elle lui morde le canari
« Ève, Ève, viens ici aussi, 
Car seul, je ne veux pas y rester.
Il y a ici une vipère qui veut nous parler 
Elle dit que nous pourrions goûter… »

 

« Adam, je suis dégoûtée, même intelligent, 
Un serpent est toujours un serpent » 
Mais elle est curieuse, elle veut entendre
Ce que la vipère a à dire
« Cette pomme, on vous a dit de ne pas la toucher ;
Pour moi, c'est de la connerie, vous pouvez la manger.
Car vous, vous êtes ici
Et le Père éternel Dieu sait où il est parti.
Mangez la pomme, mangez-la tous les deux !
Il ne peut rien vous arriver, on vous a menti.
Mangez la pomme, mangez-la tous les deux !

Vous deviendrez plus malins que lui…


Pour une pomme, pour une pomme, 
Seulement cette pomme, mais c'était sa pomme


Adam, lui, est un brave type
Et brave aussi est sa femme.
C'est vrai ici nous sommes comme des rois.
Je ne dois pas travailler, je ne dois pas faire le maçon ;
Si je lui prends sa pomme, peut-être il pétera les plombs,
Il m'enverra un éclair, peut-être il me tuera »

 

Mais entre temps, Ève regarde son homme,
Elle lui dit qu'ils sont là comme deux gâteux.
Dans tout le Paradis, ils sont seuls tous les deux
Et le Père éternel Dieu sait où il fait un somme.
Nous avons tout, nous avons tout, c'est vite dit.
Mais entre temps, tout nus nous sommes.
C'est inutile de rester ici comme deux abrutis,
Les choses vont peut-être changer grâce à la pomme.

 

Pour une pomme, pour une pomme, 
Seulement cette pomme, mais c'était sa pomme.


Adam veut prendre la pomme sur l'arbre
Il tombe de son échelle, quel vol plané...
La vipère rit et l'Ange en colère
Plonge en piqué avec une masse,
Il lance un éclair de toute beauté.
À l'instant, la vipère se casse.
Adam et Ève qui veulent goûter
Prennent la pomme et la croquent.


La pomme les dégoûte, il y a un ver dedans.
Adam et Ève commencent à se donner des coups…
Le serpent avec sa tête de serpent
Rit tant qu'il roule dans un trou.
« Elle vous a plu ? », demande l'Ange
Et pan, un autre coup, et pan, une autre claque…
Le Père éternel n'a pas bougé,
Il regarde les deux idiots s'en aller :

« Je vous ai donné le Paradis et ce n'était pas assez ;
Vous vouliez la pomme et tout le pommier.
Il vous plaît de voler, il vous plaît de faire la guerre, 
Vous êtes vraiment faits pour vivre sur la Terre ! »

Et Adam et Ève, terriblement déçus 
Quittent le Paradis à coups de pied dans le...

 

 

 
LA POMME

Partager cet article

Repost 0
Marco Valdo M.I.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CANZONES
  • CANZONES
  • : Carnet de chansons contre la guerre en langue française ou de versions françaises de chansons du monde
  • Contact

Recherche