Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 23:44

MOI, J'EN AI MARRE !

 

Version française – MOI, J'EN AI MARRE ! – Marco Valdo M.I. – 2014

d'après la version italienne de Riccardo Venturi

d'une

Chanson allemande – Die hab' ich satt! – Wolf Biermann – 1974

 

 

 

Bien entendu, il ne faut pas prendre Wolf Biermann pour Arletty..., dit Lucien Lane

(http://www.dailymotion.com/video/x4zfs4_arletty-j-en-ai-marre_music) .

 

 

Je le pense aussi, quoique... Je crois bien que Biermann n'aurait pas rejeté un peu de gouaille... Mais si tu veux bien me prêter tes oreilles un instant, j'en viens au fond de cette chanson... Du moins, le fond comme je l'ai perçu... Donc, en la traduisant, il m'est revenu à l'esprit une lecture déjà ancienne et une voix que j'avais un peu laissée dans les grands jardins de l'Histoire, celle de Wilhelm Reich... C'est lui qui disait : « Écoute, petit homme ! » [http://acorgone.free.fr/EcoutePetitHomme.pdf] – le « légendaire petit homme », dont parle la chanson... Enfin, on dirait une chanson en quelque sorte « reichienne ».

 

 

 

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane

 

 

 

Wilhelm Reich

 

 

 

Des femmes froides qui me câlinent

Des faux amis qui me flattent

Des durs dans leurs revendications

Qui se font dans le pantalon

Dans cette ville en deux parts

- Moi, j'en ai marre !

 

Et à quoi peut bien servir seulement

Qui poussent avec talent

Le peuple sur le côté

De la grande route de l'Histoire

- Moi, j'en ai marre !

 

Nous avons tant perdu à cause d'eux ;

De ces professeurs allemands ; eux

Qui sauraient sûrement mieux certaines histoires

S'ils ne mangeaient pas toute la journée

Fonctionnaires ! Lâches ! Gras et dégonflés !

- Moi, j'en ai marre !

 

De ces bourreaux recruteurs, les enseignants,

Qui cassent impitoyablement la tête des enfants

Les pressent sous tous les drapeaux

En sujets idéaux :

Obéissants – appliqués – mentalement blafards

- Moi, j'en ai marre !

 

Du légendaire « petit homme »

Qui souffrait toujours et jamais ne gagna

Qui se fit à toutes les choses infâmes

Qui reçoit avec simplicité son bout de lard

Et rêve au lit d'un attentat

- Moi, j'en ai marre !

 

Des poètes à la main humide

À poéter sur la patrie perdue

À rimer l'irrémédiable

Des chercheurs de vérité qui l'engluent

Achetables et froussards

- Moi, j'en ai marre !

 

Des poètes à la main humide

À poéter sur la patrie perdue

À rimer l'irrémédiable

Des chercheurs de vérité qui l'engluent

Achetables et froussards

- Moi, j'en ai marre !

Achetables et froussards

- Moi, j'en ai marre ! 

MOI, J'EN AI MARRE !

Partager cet article

Repost 0
Marco Valdo M.I.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CANZONES
  • CANZONES
  • : Carnet de chansons contre la guerre en langue française ou de versions françaises de chansons du monde
  • Contact

Recherche