Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 21:21

BALLADE DU NÈGRE JIM

 

Version française – BALLADE DU NÈGRE JIM – Marco Valdo M.I. – 2014

Chanson allemande – Ballade Vom Neger Jim – Ernst Busch – 1931

Texte de Robert Gilbert, alias David Weber (1899-1978), musicien, chanteur et acteur allemand.
Musique de Hanns Eisler en 1930.

 

 

 

Bus pour Noirs (Colored)

 

 

 

 

Une chanson dictée par l'inévitable parallèle entre les lois ségrégationnistes des Zétazunis, connues comme « Jim Crow Laws », et les réglementations analogues qui dans l'Allemagne à la veille de l’avènement de Hitler, se profilaient tristement à l'horizon contre les Juifs (mais aussi contre les Roms et les nomades, les handicapés et les homosexuels).

 

 

 

Quand le nègre Jim à la station

Monta dans le mauvais wagon

Du train direction Manhattan

Du train direction Manhattan

Les messieurs hurlaient en colère

Que fais-tu ici sale nègre

Près de nos cols blancs ? !

Près de nos cols blancs ? !

Par le cou, ils l'ont attrapé

Et hors du wagon, ils l'ont jeté

Pour lui faire ainsi comprendre,

Que les maîtres à la peau plus claire

Construisent pour eux l'Amérique

Et aussi les belles voitures.

 

C'est pourquoi il y a un compartiment pour les blancs

C'est pourquoi il y a pour les noirs un autre compartiment

Dans le train, dans le train, mon gars, remarque-le

C'est pourquoi il y a des compartiments, mon gars, remarque-le

 

Quand le nègre Jim jouait du jazz, le soir,

Le bar où il jouait était le plus beau bar

Entre Frisco et Manhattan

Entre Frisco et Manhattan

Ils buvaient là les maîtres énormément

Ils écoutaient ses chansons tristes avec ravissement

Et défaisaient leurs cols blancs

Et défaisaient leurs cols blancs

Ils buvaient comme des animaux,

Et beuglaient comme des taureaux

Les Moonlight-Melodies.

Tous étaient ivres de chant et de whisky

Et n'entendirent pas le nouveau texte,

Que Jim avait fait pour eux:

 

Pourquoi y a-t-il un compartiment pour les blancs ?

Pourquoi y a-t-il pour les noirs un autre compartiment ?

Dans le train, dans le train, mon gars, remarque-le

C'est pourquoi il y a des compartiments, mon gars, remarque-le

 

Alors, vînt le temps de la dépression

Et celui de la dernière rétribution

Entre Frisco et Manhattan

Entre Frisco et Manhattan

Jim se tira au Texas, là, ils ont hurlé :

Il a embrassé une dame, ce dégénéré

Ils le serrèrent dans de triples chaînes

Ils le serrèrent dans de triples chaînes

Mais avant qu'ils ne le pendent

Avec des chants bibliques

Le pasteur Jim fit cette demande :

Est-ce que le pouvoir à la peau claire

Construira à la Fin aussi au ciel ?

Mais alors, ce serait démentiel.

 

Sûr qu'il y aura aussi là-bas un compartiment pour les blancs

Sûr qu'il y aura aussi là-bas pour les noirs un autre compartiment

Dans le train, dans le train qui conduit au paradis.

Il y aura sûrement des compartiments aussi

 

Dans le train qui conduit au paradis 


 

Sûr qu'il y aura aussi là-bas pour les noirs un autre compartiment

Dans le train, dans le train qui conduit au paradis.

 
BALLADE DU NÈGRE JIM

Partager cet article

Repost 0
Marco Valdo M.I.
commenter cet article

commentaires