Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 21:35

MAINTENANT C'EST À NOUS !

 

 

Version française – MAINTENANT C'EST À NOUS ! – M arco Valdo M.I. – 2014

Chanson italienne – Adesso tocca a noi – Senza Sicura – 1997

http://www.antiwarsongs.org/canzone.php?lang=it&id=46875

 

 

 

 


Nous vêtirons de bleus les patrons

En voilà déjà un !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous vêtirons de bleus les patrons

Nous les ferons chanter en chœur et à genoux
« Maintenant, c'est à nous de travailler pour vous ! »
Nous vêtirons les fascistes de chiffons et de cartons
Pour une vie de clochards, nous pourrons leur chanter
« C'est à nous de vous écœurer ! »
Mais nous, non, nous ne serons jamais comme vous
Mais nous, non, nous ne serons jamais comme vous

 

Aux flics, nous arracherons leurs uniformes et leurs écussons
Et nous les mettrons dans un ghetto à chanter à l'unisson
« C'est à vous de nous faire tenir tranquilles ! »
Au milieu des déshérités, nous enverrons prêtres et papes
Et en chœur, nous les ferons chanter
« Maintenant, c'est à vous de nous confesser ! »
Mais nous, non, nous ne serons jamais comme vous
Mais nous, non, nous ne serons jamais comme vous

Qui doit payer, vous l'avez décidé
Qui doit suer, vous l'avez décidé
Qui doit saigner, vous l'avez décidé

 

 

Frères, camarades, trop d'années ont passé
Nous avons saigné, payé et sué
Frères, camarades, trop de temps s'en est allé
Maintenant c'est à nous, maintenant c'est à nous, maintenant c'est à nous !
Maintenant c'est à nous, travailleurs et exploités
Maintenant c'est à nous, oubliés, désespérés
Maintenant c'est à nous, clochards sans maison et mal-aimés
Maintenant c'est à nous, maintenant c'est à nous, maintenant c'est à nous !
Maintenant c'est à nous, travailleurs et exploités
Maintenant c'est à nous, oubliés, désespérés
Maintenant c'est à nous, clochards sans maison et mal-aimés
Maintenant c'est à nous, maintenant c'est à nous, maintenant c'est à nous !

MAINTENANT C'EST À NOUS !

Partager cet article

Repost 0
Marco Valdo M.I.
commenter cet article

commentaires