Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 20:15

Logique du Fromage

 

Canzone française – Logique du Fromage – Marco Valdo M.I. – 2013

Histoires d'Allemagne 97

An de Grass 98

Au travers du kaléidoscope de Günter Grass : « Mon Siècle » (Mein Jahrhundert, publié à Göttingen en 1999 – l'édition française au Seuil à Paris en 1999 également) et de ses traducteurs français : Claude Porcell et Bernard Lortholary.

 

Petite illustration :  http://www.youtube.com/watch?v=w9rlFRpefvA

Ah, Mesdames, voilà du bon fromage – 4 Barbus – 1958

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette Histoire d'Allemagne se déroule dans la soirée du 27 septembre 1998. C'est une soirée d'élections ; il s'agit de renouveler le Deutscher Bundestag au terme d'une campagne de plus de six mois et d'années de règne sans partage de la coalition noire. Le narrateur, qui dans le récit d'origine est Günter Grass, quelques amis et la famille se retrouvent autour des champignons de l'automne pour en découvrir le résultat. Ces lycoperdons, le patriarche écrivain est allé les cueillir ou plutôt, les couper très au ras de la terre, un à un dans les bois voisins ; on verra qu'il leur assigne un rôle mantique, un don de prédicteurs, qu'il en fait des sourciers électoraux, qu'il les dote d'une vision assez fantasmagorique. L'espoir du militant du SPD (Parti Socialiste Allemand) qu'est Günter Grass est de voir la coalition rouge l'emporter sur la coalition noire des chrétiens démocrates (CDU-CSU) et c'est ce qui va se passer... Entretemps, Ute, la femme de notre écrivain, a préparé quant à elle, une soupe aux lentilles censée apaiser les passions ou l'éventuelle déception de tout ce petit monde. Une histoire assez banale et finalement, trop terre à terre, d'une actualité insipide comme il nous en tombe tous les jours de tous les médias, bref un moment terne qu'il m'a fallu amadouer. Comment raconter une pareille histoire et en faire une chanson ? Tu comprends bien qu'il n'y a aucun intérêt à énumérer ici des résultats ou à ressembler à un bulletin d'information. Il s'agit aussi d'en faire une chanson...

 

 

J'imagine assez bien le dilemme, dit Lucien l'âne en compatissant de la tête et comme bien j'imagine, tu as donc eu recours à une approche amphibologique...

 

 

En quelque sorte, oui. J'ai fait un détour par le fromage et un syllogisme digne de la plus héroïque Helvétie. Et là déjà, je laisse planer le doute sur le fromage lui-même : Gruyère ou Emmental ? Je renvoie ainsi le lecteur à la question des trous, que les affineurs et non les souris font dans le fromage. Cette parabole des trous est elle-même emplie d'amphibologie et assez nébuleuse ; elle décrit assez bien le système politique ou son discours. D’autant, comme on le voit dans la chanson, d'autant qu'elle est racontée, serinée par un chat, dénommé Gribouille, personnage folklorique à l'instar de Guignol ou d'Uylenspiegel. Dans la tradition des personnages de caractère, Gribouille est ce jeune homme embrouillé, qui se jette à l'eau pour ne pas être mouillé. Et aussi, j'aime à le souligner, cette chanson se veut un souvenir de la chanteuse Gribouille qui s'était perdue dans les brumes du temps, peu avant mai 1968. Pour en revenir à la politique et à son insoutenable penchant à la propagande et à ses plis nationalistes, j'ai retrouvé une comptine enfantine appropriée où l'on retrouve la métaphore laitière, qui fleure bon le terroir. Elle fut en son temps chantée par les Quatre Barbus et est connue sous le titre : « Ah, Mesdames, voilà du bon fromage... »

 

 

 [http://www.youtube.com/watch?v=w9rlFRpefvA]

 

Ah, Mesdames, voilà du bon fromage!

Ah, Mesdames, voilà du bon fromage !

Qui vient du pays de celui qui l'a fait

Il est du pays de celui qui l'a fait.

Celui qui l'a fait, il est de son village,

Ah, Mesdames, voilà du bon fromage !

Voilà du bon fromage au lait :

Il est du pays de celui qui l'a fait.

 

Cette comptine, je l'ai un peu reprise de ma mémoire, un peu reconstituée à ma façon pour en faire une élucidation du nationalisme, incarné par le chœur des crémiers et une conclusion à ma chanson.

 

 

Oh, Marco Valdo M.I. mon ami, tu n'as pas à rougir de reprendre dans une chanson des bribes d'autres chansons, des couplets ou des refrains entiers au besoin. C'est selon ton goût. La chanson, c'est comme ça... Ce fut d'ailleurs comme ça de tous temps. Et de plus, c'est une manière de faire très appréciée... Notamment et précisément, car elle fait appel à la mémoire commune. Il existe d'ailleurs d'autres comptines où il est question de fromage et de souris et une sorte de sentence de ma grandmère disait : « Le crémier fait son beurre dans le fromage ». Ainsi, après cet intermède alimentaire et souricier, reprenons notre tâche et recommençons à tisser le linceul de ce vieux monde gras, mou, pâteux, puant (mais ma grandmère disait : Tant plus ça pue, tant plus c'est meilleur...), odoriférant et cacochyme.

 

 

 

Heureusement !

 

 

 

Ainsi Parlaient Marco Valdo M.I. et Lucien Lane

 

 

 

 

Parlé :

 

Souvenez-vous

De la logique du fromage !

Plus il y a de fromage,

Plus il y a de trous;

Mais plus il y a de trous,

Moins il y a de fromage;

Alors, plus il y a de fromage,

Moins il y a de fromage.

Voilà pour le fromage.

 

 

Chœur des crémiers :

 

Ah, Mesdames, voilà du bon fromage!
Ah, Mesdames, voilà du bon fromage !
Qui vient du pays de celui qui l'a fait
Celui qui l'a fait, il est de notre village,
Ah, Mesdames, voilà du bon fromage !
Voilà du bon fromage au lait :
Il est du pays de celui qui l'a fait.

 

 

Gribouille chat bleu

Passablement heureux

Suit la confrontation

Des deux coalitions

La noire : loups noirs et chiens jaunes,

Oiseaux verts et poissons rouges : la rouge.

Il connaît les usages, il connaît les raisons

Il connaît son monde et ses passions.
Comme disaient les anciens

Dans les astres s'inscrit le destin

Gribouille recourt à sa lentille

Entre Ophiuchus et la Balance

Il interroge l'astéroïde

1998 QE2 Onze de magnitude

 

Parlé :

 

Souvenez-vous

De la logique du fromage !

Plus il y a de fromage,

Plus il y a de trous;

Mais plus il y a de trous,

Moins il y a de fromage;

Alors, plus il y a de fromage,

Moins il y a de fromage.

Voilà pour le fromage.

 

 

Chœur des crémiers :

 

Ah, Mesdames, voilà du bon fromage!
Ah, Mesdames, voilà du bon fromage !
Qui vient du pays de celui qui l'a fait
Celui qui l'a fait, il est de notre village,
Ah, Mesdames, voilà du bon fromage !
Voilà du bon fromage au lait :
Il est du pays de celui qui l'a fait.

 

 

Mais en ce début d'automne

Malgré un ciel monotone

La vesse de loup et le lycoperdon 

Minutieusement cueillis

Coupés ras sous le taillis

Que racontent-ils donc 

Au soir des élections ?

Quarante-sept vesses

Prophétiques champignons

Accommodés de savante façon

Firent une entrée triomphale

À la rouge et son champion

Ensuite, la soupe aux lentilles

Apaisa les émotions.

 

 

Parlé :

 

Souvenez-vous

De la logique du fromage !

Plus il y a de fromage,

Plus il y a de trous;

Mais plus il y a de trous,

Moins il y a de fromage;

Alors, plus il y a de fromage,

Moins il y a de fromage.

Voilà pour le fromage.

 

 

Chœur des crémiers :

(jusqu'à plus soif !)

 

Ah, Mesdames, voilà du bon fromage!
Ah, Mesdames, voilà du bon fromage !
Qui vient du pays de celui qui l'a fait
Celui qui l'a fait, il est de notre village,
Ah, Mesdames, voilà du bon fromage !
Voilà du bon fromage au lait :
Il est du pays de celui qui l'a fait.

 

 
Logique du Fromage

Partager cet article

Repost 0
Marco Valdo M.I.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : CANZONES
  • CANZONES
  • : Carnet de chansons contre la guerre en langue française ou de versions françaises de chansons du monde
  • Contact

Recherche